Les petites entreprises sont aujourd’hui confrontées à une myriade d’options en matière de financement. En fait, le paysage financier d’aujourd’hui offre plus d’options que jamais.

« Entre la moitié et les deux tiers de ces entreprises sollicitent des financements de sources différentes, que ce soit les investissement d’un propriétaire ou des sources non bancaires », a écrit David Sederholt, vice-président exécutif et chef de l’exploitation chez Strategic Funding, dans un article pour Entrepreneur.

Le défi est de trouver le type de financement correspondant aux besoins spécifiques d’une entreprise. Il y a évidemment toujours l’option offerte par les institutions financières traditionnelles. Mais celles-ci peuvent parfois mettre à l’écart de nombreux candidats qui ne sont pas admissibles.

Au cours de mes 20 ans dans le secteur du financement, j’ai vu de nombreuses entreprises de différentes tailles et dans différentes industries, ne pas parvenir à obtenir un financement traditionnel. C’est une raison majeure pour laquelle j’ai créé des entreprises comme Immogranby, Gestion Paquette et Crédit Meubles qui se concentrent sur l’offre de solutions de financement alternatif aux particuliers et aux entreprises.

« Les prêts ‘alternatifs’ ont beaucoup attiré l’attention récemment, mais comment les propriétaires de petites entreprises savent qu’il s’agir de la bonne option à choisir ? », demande Sederholt.

Les entreprises qui sollicitent un financement lorsqu’une opportunité ou un problème inattendu se présente et qui ont besoin d’un capital rapidement sont de bons candidats pour des solutions de financement alternatif.

Sederholt explique que dans ses premières années en tant que restaurateur, il a lancé une chaîne de restaurants qui ont connu une forte croissance de leur chiffre d’affaires, mais manquaient de liquidités excédentaires, ce qui est le cas de nombreuses entreprises.

« J’ai eu l’opportunité d’acheter une propriété idéale pour un nouveau restaurant, mais il y avait un seul problème, j’avais besoin de 250 000 $. J’ai pu obtenir l’argent rapidement grâce à un prêteur alternatif, et j’ai alors compris le fort potentiel de cette option de financement », a déclaré Sederholt.

Je suis d’accord avec Sederholt.

Les entreprises qui cherchent un accès rapide à des capitaux devraient envisager des solutions de financement alternatif, car elles peuvent offrir des capitaux que d’autres institutions ne peuvent pas fournir. Ce capital peut, à son tour, fournir une à l’’entreprise une liberté et une flexibilité et lui permettre de se développer plus rapidement.

Prenez le cas de l’industrie de la construction résidentielle, une industrie dont s’occupe mon entreprise Immogranby.

Le financement peut être un énorme obstacle pour les entrepreneurs quand ils se lancent dans un nouveau projet de construction. Immogranby a comblé ce créneau en offrant des prêts à ces entreprises sous-traitantes pour couvrir les coûts de la phase de construction.

Les petites entreprises, entreprises sous-traitantes incluses, ont souvent des liquidités ou des fonds de réserve limités et ont du mal à trouver des prêts et des lignes de crédit. Mais, ces dernières années, les sources alternatives de financement ont contribué à combler ce vide.

Pour les petites entreprises qui ont été refusées par des sources de financement traditionnel, le financement alternatif peut être une option idéale pour profiter d’opportunités commerciales, telles que l’implantation dans de nouveaux lieux, le rachat de partenaires ou l’achat de stock ou de matériel à prix réduit.

Publicités